Quand la magie et la science se battent, il n'y aucun havre de paix.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Zac est un Mackenzie, c'est pas pour autant la belle vie ~

Aller en bas 
AuteurMessage
Zac Mackenzie

avatar

Présentation : Menteur, voleur, c'est pas un amateur.
Messages : 46
Age : 26
Date d'inscription : 31/08/2011
Localisation : England ~

MessageSujet: Zac est un Mackenzie, c'est pas pour autant la belle vie ~    Mer 31 Aoû - 14:20


Zackary
Mackenzie

CARTE D’IDENTITÉ
...


Age : 19ans.
Groupe : Mage
Type de magie/pouvoirs : Magie physique. Pouvoir : «maîtrise anatomique», c'est à dire qu'il peut arracher un élément intérieur du corps d'une personne simplement en visualisant son emplacement dans sa tête et sans laisser de trace (sa main - lors de cette attaque - s'allonge et ses ongles s'aiguisent).
Armes possédées : Il n'a pas d'armes. Enfin, c'est ce qu'il dit, après à vous de le croire... [Non en fait, il a juste un petit couteau empoisonné et c'est tout, mais chut personne le sait !]


En profondeur

Description physique
:

Zackary est 100% roux. Ses cheveux - plutôt courts et lisses - sont roux, ces grands yeux sont roux - oui, c'est étrange - et tout ses poils sont roux. N'exagérons rien, ses dents sont quand même blanches, elles... D'ailleurs, ses dents, il en est fier ! Elles sont blanc comme la neige - qui n'aurait pas encore était sali, j'entends - et dans un alignement parfait. Il a un petit nez fin et une bouche d'un rose vif. Sa peau est d'un beige pur, ni trop pâle ni trop bronzé. C'est un grand garçon d'un mètre 85 pour 73kg, autant dire aussi qu'il est mince. Pas musclé pour autant. Il pourrait très bien être mannequin bien qu'il ne soit peut-être pas assez musclé pour l'emploi.

Côté habits, il n'est pas difficile mais il fait tout de même attention à être un minimum dans la tendance du moment. La plupart du temps, c'est jean, - en jean ou bien de différentes couleurs même parfois orange fluo, il n'a pas peur du ridicule le petit ; mais jamais roux ! - baskets, - oui, vous savez les montantes - t-shirts customisés - il en a une armoire remplie : ces groupes préférés, ces dictons préférés, ces personnalités préférés, et tout plein d'images dans ce genre-là - et chemises à carreaux ouvertes - pour laisser entrevoir le t-shirt bien sûr ; le tout parfois accompagné d'une veste en cuir lorsqu'il fait un peu frais. Son style se situerait entre débraillé et sérieux, un peu bad boy sur les bords.

Pour finir, je dirais qu'il met en valeur son côté bad boy avec divers éléments. Pour faire court, il a un tatouage au de tête de mort au poignet intérieur, - pas très visible - plusieurs chainettes au même poignet, à l'autre poignet un bracelet large avec des pics, une autre chaine autour du cou avec au beau une croix de Jésus - ce qui ne signifie pas forcément qu'il est chrétien - et un autre tatouage dans le bas du dos - représentant un aigle déployant ses ailes. Bon je vous l'accorde, tout cela fait plus trash métal que bad boy... Zac a sa jambe droite en fer suite à un accident, ce qui ne l'empêche pas pour autant de marcher normalement. Sur son dos, on peut voir d'anciennes traces de lacérations qui ne partiront sûrement jamais, provenant probablement d'un fouet.

Petite info qui a son importance : ne vous étonnez pas si un jour, il porte du vernis noir.

Description psychologique
:

Zac ment comme il respire : sur son âge, sur son identité, sur sa vie et même sur son sexe quand cela est possible. Jamais il ne dit la vérité, ou réflexion faite pour des choses futiles peut-être dira-t-il la vérité. Personne ne le connait réellement. D'ailleurs, ce réflexe est devenu une sorte de psychose. Il ne peut s'empêcher de mentir un minimum de fois lors d'une discussion. Pour cause : il ne fait confiance à personne, s'il le pouvait, il ne se ferait même pas confiance à lui même. Il peut très bien vous faire croire qu'il vous aime bien sans pour autant vous apprécier réellement. Il a acquit l'art du mensonge, je dirais ; on ne peut pas distinguer le vrai du faux avec lui et c'est parce qu'il ment comme un dieu.

Zackary est par conséquent aussi un manipulateur. Certains le qualifierait de mentaliste - ces personnes maîtres dans l'art de manipuler. Il peut vous conduire à faire quelque chose rien qu'en vous parlant. Il maitrise l'art du langage et joue sur les mots comme Zidane jouerait avec un ballon. Par exemple, s'il veut savoir votre âge, il y parviendra ; pas par magie, non, par manipulation. Ceci peut très bien être un atout comme un défaut, mais Zackary prend cela comme un atout. Il se dit que s'il réussit à faire cela, ce ne peut être qu'un don. Mais parfois, pousse-t-il cet atout trop loin ? Par ailleurs, le mensonge et la manipulation sont à peu près les mêmes choses. Mentir revient à manipuler et vis-versa.

Zac est fourbe - dans le sens machiavélique. Mais cela est toujours compagnon de mensonge et de manipulation, à vrai dire. Ces trois traits vont si bien ensemble. Il ne s'empêchera pas de vous voler quelque chose puis d'accuser la personne d'à côté, et cela il le fera sans aucun scrupule avec une vérité telle dans le regard que vous ne pourrez vous empêcher de le croire et de le prendre en pitié. Cependant, ce genre de fourberies peut aller plus loin avec lui, comme pour des histoires de meurtres mais il essaye le plus possible d'éviter les homicides, la police ne l'épargnerait pas en apprenant qu'il est mage...

En société, Zackary se fait passer pour quelqu'un d'autre pour brouiller les pistes, lorsqu'il parle avec les gens, il est juste, bon, drôle et agréable. Tout les gens avec qui il a parlé un jour, pense de lui qu'il respire le bonheur et qu'il fait parti de ce genre de personnes qui n'ont pas eu de lots de malchance. Mais comme on dit, méfiez-vous des apparences !

Mis à part tout cela, Zackary est très intelligent, notamment en sciences et il connait parfaitement l'anatomie humaine. Par ailleurs, c'est ce qui lui permet d'utiliser son pouvoir. Autres choses : il aime le rock & il aime se faire passer pour un homo.

Son histoire
:

Avez-vous idée du temps que ça m'a pris pour me souvenir de tout cela ? Moi qui aurait aimé oublier ! Pourtant, il fallait bien qu'un jour, je raconte mon histoire. Et ce jour est arrivé plus vite que je ne le pensais.

On devait être lundi ou peut-être bien mardi, je ne sais plus, j'avais trop bu ce jour-là. On dit que la boisson fait oublier, j'avais voulu voir si cela était vrai. Toujours est-il que ce jour-là, je m'en souviendrai toujours. Je marchais tranquillement, ma bouteille de vin à la main et mes habits étaient déchirés, vieux et sales. Je ressemblais plus à un mendiant qu'autre chose ! Lorsque, entre le quartier de West End et de East End, je fus interpellé par une dame d'une quarantaine d'années. Elle m'attrapa par le bras et me traîna avec elle jusqu'en dans une ruelle reculée. Je me débattais le mieux que je pouvais, mais l'alcool m'empêchait de viser juste. Elle me plaqua contre le mur et mon visage se crispa. La douleur de mes anciennes blessures se raviva. Elle me mit la main sur la bouche et commença à parler :

- Il faut qu'on parle ! Je ne te ferais aucun mal !

Je ne sais pas pourquoi, mais je lui fis confiance. Peut- être parce qu'elle avait les mêmes cheveux roux que moi. Elle interpella une voiture et nous montâmes. Les chevaux avançaient rapidement. Nous arrivâmes à une cabane qui tombait en miettes. Elle ouvrit le morceau de carton qui faisait office de porte et m'intima d'entrer. Ce que je fis. Quand nous fûmes à l'intérieur, elle m'installa à une petite table et me servit de l'eau dans un verre tellement sale, que je préférai ne pas le toucher. Elle resta debout et après m'avoir observée pendant quelques minutes, elle m'expliqua qu'elle était ma mère. Cette nouvelle me fit un tel choc que je ne répondis pas tout de suite. Je restai là à la regarder sans rien pouvoir dire. Comment n'avais-je pas pu le voir plus tôt ? Elle me ressemblait tellement ! Elle me parla de sa vie, qu'elle était très pauvre et qu'elle avait donc du m’abandonner devant les portes d'une église enfant. Je l'écoutai sans rien répondre, quand elle me demanda mon âge. Elle ne savait même pas mon âge, quelle mère ! Je baissai les yeux vers le verre et je répondis que j'avais 18ans. Elle sourit, je ne voyais vraiment pas ce qui la faisait sourire. Elle tendit la main comme pour me caresser le visage mais par réflexe, je reculai la tête d'un mouvement brusque. Son visage se raffermit. Un bon moment passa, où elle ne fit que m'observait et me regarder dans le blanc des yeux comme si elle voulait savoir ce que je pensais réellement au fond de moi, à la suite duquel, elle me posa une question. Une question qui me força à me souvenir, des bons comme des mauvais moments. Elle me demanda avec une lueur de nostalgie dans la voix :

- Raconte moi ta vie. Tout ce que tu as vécu, je veux le savoir.

Elle qui m'avait abandonné, maintenant, elle voulait tout savoir de moi ? C'était trop tard mais peut-être cela soulagerait-il au moins sa conscience avant de mourir... Pour ma part, rien ne pourrait me soulager. J'entamai mon récit.

FLASH BACK. *


Je mangeai tranquillement avec mon père, le riche Mr. Mackenzie. J'étais apprécié de tous, j'avais une belle vie et des gens qui m'aimaient. Pourtant, je me sentais différent. D'abord, j'avais des meilleures notes que les autres en anatomie, mais le plus troublant était encore que je n'avais aucun lien physique avec les membres de ma famille. Mon père, ma mère et mon frère Drew - âgé de 27ans - étaient tous bruns aux yeux bleus. Moi, j'étais roux et je n'avais pas une couleur de yeux normales. Alors ce matin-là, je décidai de questionner mon père lors du déjeuner. 14ans était un âge raisonnable, et je comprendrai tout ce qu'il me dirait. Je lui demandai de me dire la vérité sur mes parents. Il s'arrêta de manger et fixa Drew. Puis, il tourna son regard vers moi et commença à me raconter comment il m'avait trouvé un jour devant son église - car il était prêtre - et comment il avait, par bonté, décidé de me recueillir et de m'élever comme son fils. Son regard s'était durci, jamais il ne m'avait regardé ainsi. Son regard était menaçant. Drew se leva subitement et vint se placer derrière moi. Du coin de l'oeil, je le vis sortir une seringue. Les gouttes de sueur perlait sur mon front. Je ne comprenais pas ce qu'il se passait. Mr. Mackenzie reprit son histoire :

- Mais je ne t'avais pas adopté pour rien. Non, je m'assure toujours de gagner au change. Ce jour-là, où je t'ai trouvé, j'utilisais la dernière création pour technophiles : pour repairer les mages. Et qui trouvais-je ? Toi ! Tu étais un petit mage sans défense alors j'entrepris de t'utiliser plus tard quand tu serais prêt et je crois que le moment est venu... Vas-y Drew.

A ce moment, je sentis une pression dans mon cou. Je tournai légèrement la tête et mes yeux se fermèrent sur l'image de Drew m'enfonçant l'aiguille. Je me réveillai dans une sorte de cachot où les barreaux étaient électrifiés. Les seules visites que j'avais étaient celles de la bonne qui me ramenait de quoi manger. Et encore ces visites étaient rares. Au bout d'un certain temps, je devins tellement faible et fluet que mes uniques déplacement se faisaient de mon lit au W.C. se trouvant à deux mètres. Mais lorsque, par une lueur d'espoir et de folie, je tentais de m’échapper en bousculant les barreaux, je recevais une décharge de 5Volt et comme si cela ne suffisait pas, un groupe d'homme venait armés de fouets pour me châtier. Je peux encore sentir les coups s’abattrent sur moi et les traces sont encore visibles, comme si elles venaient d'être faites. Ce fut deux années durant lesquelles, je réfléchis énormément. Un jour, Drew et son père vinrent me voir. Ils furent surpris de voir qu'à cette heure si avancée de la nuit, je ne dormais pas encore. Mes yeux les fixaient avec une haine indescriptible. Ils ouvrirent la porte mais à peine, essayai-je de sortir que Mr. Mackenzie me maitrisa puis il me dit :

- Ne tente rien, si tu ne veux pas recevoir de coups. De toute manière, tu ne sais même pas quel est ton pouvoir alors tu ne peux rien contre moi.

Drew restait dehors à nous regarder de loin. Ce serait sûrement ma dernière chance. Je devais tenter quelque chose et sur le moment je ne savais vraiment pas quoi faire. Nos yeux se croisèrent et le reflet rouge des miens apparut dans les siens. A ce moment là, mon esprit se gonfla : il désirait vengeance. Vengeance pour toutes ses années de mensonges et de faux-semblants, toutes ces années où je croyais que l'on m'aimait, toutes ces années où l'amour me faisait faire des choses gentilles et bienséantes. Désormais, je n'étais plus gentil. Ma main s'éleva toute seule et fendit l'air en direction du cœur de mon bourreau. Elle en ressortit presque aussitôt et au creux, se trouvait un cœur saignant et battant encore. Je levai les yeux : aucune trace sur son corps pourtant ses yeux étaient vides et l'on voyait bien que son âme quittait son corps. Je n'avais pas voulu faire ça, je voulais m'enfuir mais pas tuer qui que ce soit. J'étais bloqué sur place lorsque je fus réveillé par un coup de poing dans la machoir. Je fus éjecté à un mètre et je ne sentais plus le bas de mon visage. Je rouvris les yeux et Drew se tenait là devant moi, une lueur assassine dans le regard. Il me releva et me dit rapidement avec un rire qui aurait fait trembler les plus téméraires :

- C'est fini pour toi. Si nous ne pouvons pas te garder, tu mourras ! Tu seras toujours à nous. Nous avons crée ton espèce, tu nous reviens de droit... Zac Mackenzie.

Alors, il sortit un pistolet de technophiles, me regarda une dernière fois et tira. Le souffle de l'engin vint souffler ma jambe et me projeta contre le mur arrière qui se brisa : je tombai du septième étages. Sûrement me croyait-il mort, car personne ne vint chercher mon corps. Une semaine, ou peut-être plus, passa avant que quelqu'un ne me trouve là et ne m'emmène à l’hôpital. Je restai longtemps là-bas, un an environ. Je pris le temps qu'il me fallait pour réeduquer ma jambe qui était maintenant en fer. A la fin de mon séjour à l'hopital, j'étais un homme changé. Je buvais, je mentais et je tuais. Voilà ce qu'étais devenu ma vie. J'avais tant souffert, que maintenant, tout ce que je réussissais à faire, c'était le mal.


FIN DU FLASH BACK. *

- Voilà. C'était mon histoire. Tu veux connaître la fin ? Je n'attendais plus qu'une seule chose de la vie ! Trouver ma mère, voir celle à cause de qui tout cela m'était arrivé puis... la tuer !

Le corps de ma mère fut retrouvé quelques semaines plus tard. Les scientifiques se demandaient comment cela pouvait être possible : comment cette femme ne pouvait-elle pas avoir de corps alors qu'aucune trace d'ouvertures n'était visible. Les technophiles, eux, se réjouissaient. Cette femme était une mage et ça en faisait toujours une de moins. Le problème c'est que maintenant, il me cherchait et cela ne plaisait pas du tout. Je décidai de changer de vie, de ne plus être le buveur fini que tout le monde connaissait dans le quartier et que tout le monde soupçonnait du meurtre en secret. Je changeai de quartier, de nom, de personnalité et même je devenais un pseudo " gay ". En société, j'étais devenu aimable, drôle et bien sûr apprécié de tous.

Les apparences sont parfois trompeuses...


Et toi, qui es tu, jeune écrivain ?

Prénom, pseudo : Le-fou-qui-est-fou :3
Age : 24ans ._.
Loisirs : Regarder la télé èé
Comment avez-vous connu le forum ? : Le Grand Shigurai =D
A rajouter ? :
Apparemment, je peux pas poster de lien pour l'instant alors j'attends une semaine pour mettre l'image dans ma présentation. (: & aussi j'ai lu le réglement (vu que dedans on me demande de mettre que je l'ai lu bah je mets que je l'ai lu) < O: Oh il fayotte !




Dernière édition par Zac Mackenzie le Ven 2 Sep - 14:52, édité 44 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shigurai X. Archdeacon
- Fonda' psychopathe.
Arrache les yeux des membres
qui respectent pas les règles.
avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: Zac est un Mackenzie, c'est pas pour autant la belle vie ~    Mer 31 Aoû - 15:48

Bienvenue \o/

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://techtricks.forumgratuit.org
Darke Crawford
- Co-fondateur.
Artiste nudiste en herbe.
Parfois, il mange des yeux.
avatar

Présentation : I'm sexy, i'm hot, i'm everything you're not.
Messages : 71
Age : 22
Date d'inscription : 18/08/2011
Localisation : Dans ma grotte :)

MessageSujet: Re: Zac est un Mackenzie, c'est pas pour autant la belle vie ~    Mer 31 Aoû - 16:25

Bienvenue \O/

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://half-god-rpg.forums-actifs.net/
Zac Mackenzie

avatar

Présentation : Menteur, voleur, c'est pas un amateur.
Messages : 46
Age : 26
Date d'inscription : 31/08/2011
Localisation : England ~

MessageSujet: Re: Zac est un Mackenzie, c'est pas pour autant la belle vie ~    Mer 31 Aoû - 16:27

Merci les n'amis ._. /Zbaff/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darke Crawford
- Co-fondateur.
Artiste nudiste en herbe.
Parfois, il mange des yeux.
avatar

Présentation : I'm sexy, i'm hot, i'm everything you're not.
Messages : 71
Age : 22
Date d'inscription : 18/08/2011
Localisation : Dans ma grotte :)

MessageSujet: Re: Zac est un Mackenzie, c'est pas pour autant la belle vie ~    Mer 31 Aoû - 21:27

De rien ma poule :3

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://half-god-rpg.forums-actifs.net/
Zac Mackenzie

avatar

Présentation : Menteur, voleur, c'est pas un amateur.
Messages : 46
Age : 26
Date d'inscription : 31/08/2011
Localisation : England ~

MessageSujet: Re: Zac est un Mackenzie, c'est pas pour autant la belle vie ~    Mer 31 Aoû - 23:59

Voila, me reste plus que l'histoire qui sera bien longue et morbide comme je les aime èé Mwahahaha ._. ...
Vérifiez que j'ai pas d'erreurs techniques pour l'instant, siouplait, gentes messieurs :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darke Crawford
- Co-fondateur.
Artiste nudiste en herbe.
Parfois, il mange des yeux.
avatar

Présentation : I'm sexy, i'm hot, i'm everything you're not.
Messages : 71
Age : 22
Date d'inscription : 18/08/2011
Localisation : Dans ma grotte :)

MessageSujet: Re: Zac est un Mackenzie, c'est pas pour autant la belle vie ~    Jeu 1 Sep - 7:02

Pour l'instant, tout me semble correct. Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://half-god-rpg.forums-actifs.net/
Shigurai X. Archdeacon
- Fonda' psychopathe.
Arrache les yeux des membres
qui respectent pas les règles.
avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: Zac est un Mackenzie, c'est pas pour autant la belle vie ~    Jeu 1 Sep - 7:07

+1 *VLAM* Nan mais j'veux dire, j'vois rien de mal non plus quoi .__.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://techtricks.forumgratuit.org
Zac Mackenzie

avatar

Présentation : Menteur, voleur, c'est pas un amateur.
Messages : 46
Age : 26
Date d'inscription : 31/08/2011
Localisation : England ~

MessageSujet: Re: Zac est un Mackenzie, c'est pas pour autant la belle vie ~    Ven 2 Sep - 14:38

Fini 8D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darke Crawford
- Co-fondateur.
Artiste nudiste en herbe.
Parfois, il mange des yeux.
avatar

Présentation : I'm sexy, i'm hot, i'm everything you're not.
Messages : 71
Age : 22
Date d'inscription : 18/08/2011
Localisation : Dans ma grotte :)

MessageSujet: Re: Zac est un Mackenzie, c'est pas pour autant la belle vie ~    Sam 3 Sep - 9:49

Haaaaaan, le méchaaaaaaaaaannt.

Épouse moi. /PAN/.

Je te valide, avec un grand oui. Mais fais gaffe à certaines petites fautes que tu fais Smile.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://half-god-rpg.forums-actifs.net/
Shigurai X. Archdeacon
- Fonda' psychopathe.
Arrache les yeux des membres
qui respectent pas les règles.
avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: Zac est un Mackenzie, c'est pas pour autant la belle vie ~    Sam 3 Sep - 9:54

é.è T'es trop rapide Darke, j'te hais, enfin, il a tout dit i.i

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://techtricks.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Zac est un Mackenzie, c'est pas pour autant la belle vie ~    

Revenir en haut Aller en bas
 
Zac est un Mackenzie, c'est pas pour autant la belle vie ~
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Recherche grille d'accord pour open tunning
» Météo pour Rust
» caisse pour guitare type parlor /oahu et 0 size 00 et 000
» Un site interressant notement pour les conseils de lutherie.
» [Recherche] Comment gagner des tickets pour les meet and greet ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Techno Tricks :: The begining :: Nouvel arrivant ?! :: Registres-
Sauter vers: